J’ai adapté ma vie professionnelle à ma vie de famille et non l’inverse

focused mother working on laptop near disturbing daughter
Photo by Ketut Subiyanto on Pexels.com

Depuis que je suis devenue maman et comme beaucoup de personnes, j’ai adapté certains pans de ma vie professionnelle au bénéfice de ma vie familiale. Pourquoi? Tout simplement parce que mes priorités ont changé!

De la trentenaire qui :

  • pensait énormément à son travail, à ses dossiers,
  • qui ne rechignait jamais à un déplacement même si la faisait partir à 5h du matin et la faisait rentrer à 22h,

Je suis passée à la maman qui souhaite :

  • voir grandir ses petits loups,
  • s’en occuper du mieux qu’elle peut en leur accordant un maximum de temps,
  • créer une relation de proximité sans stress dans un monde qui en génère déjà assez comme cela….

Mais alors, comment cette adaptation du travail s’est passée chez moi?

Ma raison principale: je ne souhaite pas laisser ma vie professionnelle prendre le dessus sur ma vie familiale

Au fur et à mesure des mois qui sont passés depuis la naissance de Poupette, je me suis rendue compte que nous vivions dans un monde qui souhaite adapter la vie de famille à la vie professionnelle et non l’inverse….

Tout cela induit pour nos petits bouts un sacré rythme de vie… Ils sont levés assez tôt en semaine pour que Papa et Maman puissent partir au travail, ils ne profitent pas assez de la maison en rentrant puisqu’il y a le bain, le repas du soir et le coucher, et, surtout ils ne profitent pas assez de leurs parents à qui l’on demande régulièrement d’assister à une réunion assez tard sans penser à leurs préoccupations familiales….

Quand nous y pensons, nous vivons dans un monde où le travail et le rendement priment sur le bien-être. Or, nos enfants ont surtout besoin de bien-être !

Mon élément déclencheur: les confinements

Cette réalité m’a frappé de plein fouet lors des confinements. Nous avons redécouvert ce qu’est la notion « d’avoir du temps pour sa famille ».

Elle m’a frappé également lors de la mise en place du télétravail qui accorde une grande souplesse dans l’organisation à la maison (et il en faut avec des petits loups 😉 ).

Au lieu d’aider les jeunes parents à allier vie de famille et vie professionnelle, nous sommes dans un monde qui les oppose. C’est comme s’il fallait faire un choix… Avoir des enfants ou construire une carrière… Et je trouve cela assez triste dans le fond… Qui a décrété qu’avoir des enfants rendait moins performant ? La qualité du travail d’une personne se juge-t-elle réellement aux heures de présence ? A méditer…

Je suis bien évidemment toujours la trentenaire qui aime son job mais je suis également la maman qui fera toujours passer ses enfants avant sa vie professionnelle et je trouve cela plutôt normal et rassurant !

Après tous ces constats et quelques semaines plutôt difficiles en terme de pression et d’organisation, j’ai décidé de relativiser et de m’en tenir à mon choix d’adapter ma vie professionnelle à ma vie de famille !

Ma solution: une réduction de mon temps de travail

Avec deux enfants rapprochés, chez Mam’rou ça se traduit par le passage d’un 4/5ème à un 3/5ème pour un an au moins, ce qui m’aidera à les accompagner du mieux que je peux dans leur petite enfance et de ne pas les bousculer en permanence la semaine…

J’ai par ailleurs eu la chance de pouvoir changer d’entreprise prochainement dans ces conditions et que l’on me propose de faire un peu plus de télétravail en semaine. Enfin des managers qui ont compris que tirer le meilleur de leurs salariés, ça passe avant tout par les mettre dans de bonnes conditions en toute simplicité !

Et toi, comment concilies-tu vie pro et vie familiale? N’hésite pas à me le faire savoir en commentaires!

Laisser un commentaire