Les 3 choses que Desperate Housewives m’ont appris dans mon rôle de mère

on apprend des choses sur le rôle de maman en regardant Desperate Housewives
Photo by Bruno Ticianelli on Pexels.com

Il y a des fois, regarder une série, ça peut être instructif !

Si t’es fan de Desperate, je suis sûre que je t’ai intriguée ! Si tu n’as jamais regardé, reste encore avec moi 3 minutes, histoire de te donner envie de t’enfiler quelques épisodes !

Parce qu’en fait, j’en ai appris quelques petites choses sur mon rôle de mère rien qu’en étant dans mon canapé !

Voici la première :

Une maman trop parfaite, c’est suspect

A voir Bree Van de Kamp lors des premiers épisodes, j’ai vu l’archétype de ce que j’appelle la « mère parfaite ».

Et oui, une jolie maison qui brille, aucune poussière, un mari, deux enfants, et un excellent gâteau cuisiné maison ! Bref, il manque juste la grosse voiture et le chien qui obéit … 😉

Bree interpelle tout de suite par son sourire permanent et limite figé… Un peu suspect quand même…

Parce qu’en étant maman, tu sais comme moi qu’on ne sourit pas tout le temps non plus…

Très vite, et tout au long de la série, je me suis rendue compte que la perfection affichée et le manque de naturel cache parfois une profonde tristesse.

En fait, Bree sous ses airs de parfait bonheur, a de grandes blessures enfouies qui ressurgissent ça et là au cours de la série. Entre alcoolisme, problèmes relationnels avec ses enfants et vie amoureuse plus que compliquée, la tristesse la définit bien plus.

Sans dire qu’une maman qui affiche la perfection a de gros problèmes par ailleurs, parce qu’on est bien dans une fiction, je me dis simplement que la maman parfaite d’aujourd’hui n’est tout simplement pas gage de bonheur, bien au contraire !

Entre :

  • Pression permanente pour être au top,
  • Épuisement moral lié à la compétition et,
  • Sourire figé alors qu’au fond, elle a juste envie d’hurler ou de pleurer,

Eh bien moi je dis : je ne veux pas être une mère parfaite !

Je veux juste être la maman qui me ressemble !

A chaque femme une maman surprenante

Pourquoi je veux être la maman qui me ressemble ? Parce que je suis une femme unique en mon genre. Je fais donc une maman unique et… surprenante !

Quand on voit les différentes mamans de Desperate, on a des clichés parfaits de tout ce que l’on peut être !

Bree, ne revenons pas dessus, on en a un peu parlé !

Lynette, la maman décoiffée, un peu débordée, parfois perdue entre ses envies professionnelles et ses envies de maman… Elle représente la femme d’aujourd’hui qui, après avoir lancé sa carrière, devient maman et se pose un tas de questions professionnelles….

Suzan, la maman gaffeuse, toujours un peu perchée, désorganisée…. Elle représente la maman débordée qui, en ayant trop de tâches, papillonne de l’une à l’autre. Parfois moins concentrée, elle fait des bourdes et c’est drôle !

Gaby, la petite bombe déterminée, fière, séductrice et qui adore prendre soin d’elle. Elle représente la femme au tempérament de feu qui devient maman.

Laquelle je pense être ? Un peu des trois, à des différents moments de la journée !

Peut-être un peu plus Lynette sur les doutes, la remise en perspective de ma carrière et les paniers de linge sale ;). Par contre, le matin, je m’assume Gaby en me maquillant et le mercredi, je m’assumé Suzan avec les enfants 🙂

Bref, je suis la maman qui correspond à mon caractère : un peu flamboyant, joueur, gaffeur, et surtout aimant !

Parce que ce qui réunit toutes les mamans de Wysteria Lane, c’est bien l’amour qu’elles portent à leurs enfants et même si elles ont des difficultés, ça en fait quand même toutes de bonnes mamans présentes au moment où il le faut ! 😉

L’amitié est essentielle entre mamans, quoi qu’il arrive

Et sais-tu ce qui les réunit aussi plus que tout ? L’amitié !

Même si elles ont des vies plus loufoques les unes que les autres, il n’en reste pas moins qu’elles sont liées par ce sentiment puissant : j’ai nommé l’amitié !

Pas de jugements, de l’entraide dans les moments compliqués, des conversations, des rires et des situations scabreuses !

Parce que quand on est maman, on reste une femme, une fille, une sœur mais aussi une amie. Et les jours de moins bien, il est important de pouvoir appeler ou voir ses meilleurs potes pour décompresser, en parler ou en rire tout simplement !

Finalement, c’est quand même sympa d’apprendre des trucs en regardant la télé J. Qui l’eut cru ?! Allez, pour se faire plaisir, voici le résumé de la saison 1 histoire de se remettre dans le bain !

Si toi aussi, tu penses que parfois, tu peux apprendre des choses en regardant une série, n’hésite pas à partager l’article !

Laisser un commentaire