La sophrologie pendant le postpartum : l’ Interview d’Audrey Dieulangard Sophrologue

La sophrologie pendant le postpartum : l’ Interview d’Audrey Dieulangard Sophrologue mamrou louve

On entend souvent parler de sophrologie mais la matière est assez peu connue et encore plus en matière du postpartum !

Est-ce que la sophrologie peut aider les jeunes mamans et même les futures mamans ? Comment et pourquoi ?

Réponse avec Audrey, Sophrologue que je remercie pour sa gentillesse et sa disponibilité !

Bonjour Audrey, peux-tu nous expliquer ce qu’est exactement la sophrologie et sur quels principes elle se base ?

La sophrologie est une pratique, qui à travers différentes techniques (la respiration, la relaxation, la visualisation et des mouvements corporels) permet de développer nos capacités dans un objectif d’épanouissement.

Ça peut-être la capacité à se détendre, à récupérer rapidement, à gérer son stress, à se concentrer, à renforcer sa confiance en soi, à vivre une grossesse et une naissance sereine…

La sophrologie a été créée en 1960 par Alfonso Caycedo, un neuropsychiatre espagnol.

La sophrologie est un « mixe » de connaissances occidentales, telle que la phénoménologie et de courants orientaux tel que le yoga, bouddhisme et le zen.

 Elle est une véritable discipline. Elle appartient au domaine des sciences humaines. Son intention est d’avoir une meilleure connaissance de soi-même pour être plus épanoui. L’approche de la sophrologie est centrée sur la personne.

Le sophrologue mettra la personne sur un chemin et celle-ci suivra son propre cheminement.

Au début elle n’était présente que dans le milieu médical. Dans les années 80, des écoles ont ouvert et le champ d’application de la sophrologie s’est développé au-delà du milieu médical, en particulier dans le monde du sport et du développement personnel.

On sait bien que le sommeil (tant en quantité qu’en qualité) est crucial pour le bien-être d’une jeune maman. Peux-tu nous dire comment les mamans qui nous lisent peuvent appliquer des principes simples de sophrologie pour mieux dormir ?

Stéphanie, tu as tout à fait raison, le sommeil est primordial pour les jeunes mamans. Le bébé se réveille souvent la nuit, et la nuit de maman est interrompue, saccadée. La maman ne bénéficie donc pas d’un sommeil récupérateur.

En sophrologie il existe des techniques de relaxation qui permettent de récupérer le manque de sommeil. (20 minutes de relaxation = 2h de sommeil). La maman peut profiter la journée, quand bébé dort pour faire une séance de relaxation et lui permettre de récupérer.

Elles peuvent aussi se relier à leur respiration en utilisant différentes techniques. Une respiration complète et naturelle permet de retrouver sa vitalité la journée, et le soir avant de dormir de s’apaiser et de trouver le sommeil.

Donc pour bien dormir, la sophrologie propose des techniques de relaxation, de visualisation et de respiration pour bien dormir et avoir un sommeil récupérateur. Au départ elle peut se faire accompagner par un(e) sophrologue qui lui transmettra différentes techniques. La jeune maman bénéficiera des audios pour s’entraîner chez elle, jusqu’à ce que celles-ci s’intègrent dans son quotidien et deviennent naturelles.

La sophrologie aide également à réduire le stress. Peut-elle aider une jeune maman qui doute pendant son postpartum ?

 La sophrologie va proposer aux jeunes mamans des outils qui peuvent leur permettre de mieux anticiper ce postpartum et de le vivre le plus sereinement possible.

On commencera toujours par travailler sur l’équilibre général, la jeune maman a besoin de toute sa vitalité pour affronter ses doutes, son stress, que nous aborderons dans un second temps.

Puis nous irons renforcer la confiance en soi, à travers différents facteurs :

  • L’écoute du corps et la relation au plaisir
  • Les émotions désagréables
  • L’image de soi
  • Les conditionnements

L’après bébé révèle souvent des douleurs physiques. Qu’elles soient directement liées à l’accouchement ou aux nouvelles postures qu’une jeune maman prend, la sophrologie peut-elle les soulager et comment ?

En sophrologie, nous allons utiliser des techniques psychocorporelles qui peuvent dans un premier temps développer la capacité à se détendre, à apaiser et dénouer les tensions.

Il existe, des techniques de visualisation pour la gestion de la douleur.

Beaucoup de nouvelles mamans me disent avoir une charge mentale qui explose après bébé. Quel petit exercice de sophrologie peuvent-elles mettre en place pour se relaxer et alléger leur fatigue mentale ?

J’en ai 2.

Pour se relaxer, je pense à la technique d’Auto-training de Schultz, où l’on va développer notre capacité à se détendre.

Lorsque nous sommes détendus, nous ressentons des sensations de chaleurs, de poids, de respiration calme. Cette technique permet de renforcer volontairement des sensations de poids afin d’amener de la détente.

Sinon, je te propose la respiration (la vie …). La respiration est un outil très puissant pour apaiser la charge mentale.

 – Inspirer sur 3 temps

– Bloquer la respiration sur 3 temps

– Expirer par la bouche sur 6 temps

Le répèter environ 20 fois.

Et les jeunes mères décident de suivre des séances de sophrologie. Pour répondre à leur besoin de diminuer leur charge mentale on va dans un premier temps s’intéresser à des techniques telles que la respiration, la relaxation, la visualisation et des mouvements corporels. Afin d’apprendre à gérer les manifestations de cette « charge mentale », qui est du stress.

Dans un second temps, on va aller développer leur capacité d’adaptation afin de pouvoir gérer cette « charge mentale ». Tout d’abord en identifiant les situations où elles se sentent dépassées, stressées et mettre en place en place une méthodologie qui leur permettront de lâcher prise sur certaines situations. Donc d’abaisser la charge mentale.

Si tu avais 1 seule astuce sophro à donner aux jeunes mamans, laquelle serait-elle ?

Mon astuce => la respiration.

« Dès que vous en avez l’occasion, reconnectez-vous à votre respiration. Comme si quelqu’un vous prenait par la main et vous emmenait au centre de vous-même. Dans ce lieu doux, calme, paisible. »

Swamini Umananda

Peut-on conseiller la sophrologie aux futures mamans également ? Y a-t-il un moment propice pendant la grossesse ?

La maternité est un moment de vie exceptionnelle, très intense. Mais qui a son lot de moments de doute.

Afin de se préparer à ce moment, on peut conseiller la sophrologie dès le 3ème mois de grossesse.

L’entrainement sophrologique va proposer des techniques qui vont permettre de vivre sa grossesse le plus sereinement possible. Se préparer à la naissance, tout en préparant aux changements à venir.

Afin d’optimiser l’accompagnement sophrologique, il est important d’être accompagné par un sophrologue professionnel. C’est important que les séances soient encadrées et régulières.

Les séances de sophrologie commenceront par de la relaxation, on va aller à l’écoute de son corps, apprendre à maîtriser sa respiration, développer sa capacité à se détendre, dénouer les tensions musculaires. Se relier à son bébé en allant à l’écoute de ses sensations liées à la grossesse.

La pratique de la sophrologie va aussi permettre d’apprendre à gérer le stress durant la grossesse et l’accouchement. On va aller développer la capacité d’adaptation, pour mieux vivre le jour de l’accouchement. Et le début du reste de la vie. Ainsi, on va aller renforcer  la confiance en soi.

L’entrainement sophrologique va aussi permettre de travailler sur ses valeurs de vie. Devenir maman peut chambouler son système de valeur. Ne pas prendre de temps pour soi par exemple.

Quelle pensée sophro ta parait être la plus utile pour les jeunes mamans ?

Apprendre à lâcher prise, prendre du recul, et prendre du temps pour soi !

« Le plus beau cadeau que nous pouvons commencer à nous faire et à faire aux autres est d’être présent. » Norbert Cassini

Et pour les futures mamans ?

Lors de ma formation de sophrologie, nos formateurs nous répétaient souvent cette phrase, et je l’ai tous les jours en tête. Je la partage aux futures mamans

Juste « Fais-toi confiance !!! »

Les futures et jeunes mamans, vous avez tout le potentiel en vous !!

Acceptez qu’il y ait des moments dans la vie, où l’on peut avoir besoin d’un coup de pouce pour le développer.

Faites ce qui est juste et bon pour vous !!!

Audrey, merci infiniment pour tes explications sur la sophrologie, tes conseils et ta gentillesse. Les mamans, n’oubliez pas : respiration et confiance en soi sont les maîtres mots du postpartum et de la maternité en matière de sophrologie !

Vous pouvez retrouver Audrey sur Insta ou sur son site !

Laisser un commentaire